Ne jetez plus rien avant d’avoir rendu visite à Mostafa HALOUM (7 Points service) !

L’entreprise 7 Points service (Verdun, Meuse) propose un ensemble de prestations de cordonnerie et serrurerie. Son gérant Mostafa HALOUM ne s’arrête pas là et propose également des réparations très variées pour ses clients : valise, sac, parapluie, clé de voiture, télécommande, téléphone portable, volet roulant… En plus de le retrouver sur l’annuaire de la réparation, Mostafa HALOUM est également référencé sur le site Depanneo, plateforme de dépannage en France.

Mostafa HALOUM, gérant de l’entreprise 7 Points service (Verdun, Meuse)

Comment avez-vous connu Répar’acteurs ?

Début 2020, la CMA m’a contacté pour me proposer d’être labellisé Répar’acteurs puisque mon activité y est éligible. La réparation étant au cœur de mon activité, j’ai tout de suite été partant. En parallèle, j’ai pu faire le point sur mon activité avec un conseiller développement durable de la CMA (gestion des déchets, consommation énergétique…).

J’en parle à chaque client que je rencontre. Ma philosophie d’entreprise est de base axée sur ce principe d’écologie et de réduction des déchets. Le label m’apporte une certaine crédibilité et de la confiance auprès de mes clients. Grâce au réseau Repar’acteurs, j’ai également participé à l’événement écologique Jardins de ville, jardins de vie à Jarville-la-Malgrange, mais surtout j’ai eu l’honneur d’être sélectionné pour représenter l’ensemble de mes collègues Répar’acteurs aux journées de l’économie circulaire du Grand Est.

« J’ai pu faire le point sur mon activité avec un conseiller développement durable de la CMA (gestion des déchets, consommation énergétique…). »

Pourquoi avez-vous adhéré à ce label ?

Je souhaitais avoir une empreinte dans le label puisque la réparation fait partie intégrante de mon métier. Mon activité de réparation permet de réduire le gaspillage, qui est présent partout aujourd’hui !

Que représente ce label pour vous ?

Ce label permet de montrer que l’on commence à prendre conscience de l’importance de l’acte de réparation, notamment dans la réduction du gaspillage. Il m’a aussi permis de communiquer sur mon activité : en septembre 2020, la CMA m’a convié à participer à l’inauguration de l’armoire à dons de Belrupt-en-verdunois.

« Il m’a aussi permis de communiquer sur mon activité. »

Comment ce label et l’acte de réparation est-il perçu par vos clients ?

Les clients me posent parfois des questions sur le label Répar’acteurs, puisqu’il y a une affiche dans ma vitrine. De plus en plus de personnes sont conscientes que la réparation permet de limiter le gaspillage et d’éviter de jeter. Mais le coût reste encore un frein pour certains clients, qui s’orientent parfois vers l’achat d’un objet neuf moins coûteux que la réparation…

Pour quelles raisons avez-vous positionné une partie de votre activité sur la réparation ?

J’aime pouvoir sortir de mes mains un objet valorisé et qui puisse être utilisé à nouveau. Je répare tout ce qui peut se réparer dans la mesure de mes capacités ! C’est aussi très gratifiant de voir un client repartir satisfait avec son objet, comme neuf.

Vous souhaitez en savoir plus et passer à l’action ?

Laisser un commentaire